Soulcié

Bio

SoulcieThibaut Soulcié est né dans la bonne humeur en 1983. Dès l’âge de huit ans, il cesse de vendre de la luzerne et se tourne vers la création de bandes dessinées, puis de dessins de presse. Formé au graphisme à Olivier de Serres et à l’illustration aux Arts-Décos de Strasbourg, Thibaut Soulcié a entrepris de suivre la voie de Pétillon, Willem et Gary Larson. Après avoir recopié les dessins de Gotlib et Cabu, il sort plusieurs albums de BD : Marine à Babylone chez Drugstore/L’écho des Savanes, Banque de Putes chez 12 Bis, puis Jack et Barack et Le Seigneur des Gauchos. Il vit aujourd’hui à Bordeaux, partageant son temps entre albums (mais moins), presse (plus) et réaction indignée à l’actualité. Balloté entre les strips, la bande et le dessin de presse, Thibaut aspire à la sagesse et collabore, entre autres, à La Revue Dessinée, L’Équipe, Fluide Glacial, LeMonde.fr, Télérama.fr, Fakir.

 

Site internet | Facebook | Twitter

Bibliographie
  • Basse-cour Baston (avec Jorge Bernstein), éditions Rouquemoute, 2019
  • Cahiers de Cooloriages n°1, 2 et 3, éditions Rouquemoute, 2017
  • Bébés Blues, aux Éditions Lajouanie, 2014.
  • Bilan d’incompétences, recueil édité par Vide-Cocagne, 2013.
  • Dessins pressés, autoédition, 2012.
  • Revoilà Popeye (collectif), chez Onapratut, 2012.
  • Dessins de crise, autoédition, 2011.
  • Le Seigneur des Gauchos chez 12 Bis, avril 2011.
  • Jack & Barack chez 12 Bis, janvier 2011.
  • Banque de Putes chez 12 Bis, février 2010.
  • Les nouveaux Pieds Nickelés (collectif) chez Onapratut, mai 2010
  • Marine à Babylone chez Drugstore, juillet 2008.
Galerie
Sur la boutique

Retrouvez les livres et goodies de Soulcié sur la boutique en ligne des éditions Rouquemoute en cliquant sur la bannière ci-dessous !

 

Revue de presse

 

DBD, n°137, octobre 2019

 

L’avis des bulles, n°229-230, juillet-septembre

 

Planète BD, 14 juin 2019

Basse-cour Baston est une sorte d’allégorie récréative, humoristique et minimaliste sur le potentiel de l’humanité à toujours tirer la couverture vers soi. Pour les crayons caustiques de Thibault Soulcié, Jorge Bernstein met en scène des coqs prétentieux, stupides, bedonnants et bagarreurs, aux prises avec des grains de maïs qu’ils ne souhaitent jamais partager. Or, quand on sait que le coq est l’emblème de la France, cela en dit long sur la haute considération que les auteurs portent à notre belle nation des Droits de l’Homme. La forme narrative n’est pas précisément celle de la bande dessinée, mais plutôt du cours récit illustré. Le dessin de Soulcié est caricatural à souhait, avec des tronches de volailles abruties et hargneuses.

 

TF1, JT 20h Week-end,10 mars 2018

 

La Voix du Nord, 6 janvier 2018

 

Le Journal de Toto, n°15, janvier-février-mars 2018

 

Siné Mensuel, décembre 2017

 

Actua BD, 23 novembre 2017

Soulcié a sorti ses crayons pour Rouquemoute. Celui-ci a en effet dessiné trois Cahiers de Cooloriages, destinés en priorité aux plus jeunes mais qui raviront également les adeptes plus âgés du coloriage, loisir redevenu en vogue ces dernières années. Soulcié, qui œuvre régulièrement dans la presse française, de La Revue Dessinée à L’Équipe notamment, a composé des dessins certes conçus pour accueillir les couleurs que chacun choisira, mais aussi pour faire sourire, rire,ou réfléchir. Il choisir ainsi des thèmes actuels, ancrés dans nos sociétés contemporaines et assez éloignés des traditionnels cahiers de coloriages, où les enfants sont invités à peinturlurer des princesses, des chevaliers ou des personnages de dessins animés.

 

Paris Première, « La Revue de Presse », 20 novembre 2017

 

Charlie Hebdo, n°1320, 7 novembre 2017

 

Presse-Océan, 31 octobre 2017

 

ARTE, « 28 minutes », 27 octobre 2017

 

Voisins Voisines Grand-Paris, 25 octobre 2017

 

Radio Lézart, « Bulles en stock », 24 octobre 2017 (48’50)

 

Occitanie Tribune, (n°2n°3), 18 octobre 2017

L’idée est simple : proposer des dessins d’humour à colorier aux petits et aux grands enfants! Et si… Le Père Noël était un extra-terrestre ? Les parents faisaient des colères ? Les dinosaures existaient toujours ? On avait des index énormes ? La lune était un fromage? On mettait les méchants à la poubelle ? Autant de questions illustrées par Soulcié et posées dans ses Cooloriages où l’on parle davantage d’écologie, de parité ou de solidarité aux enfants que de camion, de dînette, de princesse ou de voitures rouges qui brûlent 20 litres aux 100 km. Qui sait, parmi les enfants qui auront eu des Cooloriages entre leurs mains, peut-être que bon nombre d’entre eux seront les futurs lecteurs des magazines d’humour, des médias illustrés et des bandes dessinées de demain ?

 

Fluide Glacial, n°496, septembre 2017

 

CNEWS Matin Bordeaux, 6 juillet 2017

 

ActuaBD, 9 juin 2017

Destiné aux petits comme aux grands, chacun de ces cahiers comportera quatorze double-page présentées comme ludiques et pédagogiques.

 

Iconovox, « Fait d’images », 2 juin 2017

J’ai déjà écrit sur ce blog tout le bien que je pensais de ce (encore) jeune dessinateur. Je dois cependant en rajouter une couche, avec la publication par son excellent éditeur Rouquemoute de trois Cahiers de Cooloriages.

 

eleifend pulvinar non at commodo ut consequat. facilisis