Laurent Houssin

Bio

Né en 1967, Laurent Houssin est un homme à tout faire. À la fois webdesigner, bédéiste, illustrateur et franc déconneur, il a collaboré aux revues Fluide Glacial, Aaarg, Carabistouille, Jade ou encore Caca bémol. Côté animation, il a travaillé sur la série Loana et ses amis pour Grolandsat / Canal+ et Moi Benzo (Sélection officielle Annecy 2002). Récemment, il a publié King Bling avec Mo/Cdm chez Vide Cocagne en 2017 et La vie en rouge avec Lindingre chez Fluide Glacial en 2018.

Bibliographie

Les Vraies Gens, avec Yan Lindingre, Éditions Rouquemoute, 2019
Tendre enfance, avec Jorge Bernstein, Éditions Rouquemoute, 2018
La Vie en rouge, scénario de Lindingre, Fluide Glacial, 2018
Fluide Glacial au Louvre (collectif), Fluide Glacial, 2018
King Bling, scénario de Mo/Cdm, Vide Cocagne, collection Alimentation Générale, 2017
Mook Oh Roubaix (collectif), Éditions Autrement, 2015
Fluide Glacial aime les Nuls (collectif), Fluide Glacial, 2013
Pierre Perret, « Chansons pour Enfants de 5 à 95 ans » (collectif), Éditions Adèle, 2013
Alimentation générale n°5 (collectif), Vide Cocagne, 2013
Alimentation générale n°4 (collectif), Vide Cocagne, 2013
L’Humour contre l’exclusion (collectif), Éditions Hugo & Desinge, 2012
Octobre noir, scénario de Didier Daeninckx, dessins de Mako, couleurs de Laurent Houssin, Éditions AD libris, 2011
La Bande à Loulou, 8 tomes, scénario de Stephan Valentin, Jouvence Jeunesse, 2010
62 auteurs de Boulogne Dessiné (collectif), Éditions Les Amis de la B.D., 2010
Tribute to Popeye (collectif), Éditions Charrette, 2010
Michael Jackson en bandes dessinées (collectif), Éditions Petit à Petit, Collection Légendes en BD, 2009
Jésus, la terreur des zombies (collectif), Éditions Stara, 2009
Opalebd.com, les 10 ans du ch’ti site qui monte ! L’hommage de 70 auteurs de BD (collectif), Éditions Hugo & Desinge, 2012
The Beatles en bandes dessinées (collectif), Éditions Petit à Petit, Collection Légendes en BD, 2008
Rendez-nous Miss Moule !, scénario de Roger Facon, Éditions Imbroglio, 2008
Chuche Mouleau, scénario de Roger Facon, Éditions Imbroglio, 2008
Allée des Rosiers, scénario de Séverine Lambour, dessins de Benoit Springer, Olivier Martin et Laurent Houssin, Éditions Carabas, 2007
In haut de ch’terril (collectif), Éditions Imbroglio, 2007
Une Boulonnaise (collectif), Éditions Festival de Boulogne, 2007
Chansons de Claude Nougaro en bandes dessinées (collectif), Éditions Petit à Petit, 2007
Fables de Jean de la Fontaine en BD (collectif), Éditions Petit à Petit, 2006
Les Chansons en imaches de Raoul de Godewarsvelde (collectif), Éditions Imbroglio, 2006
Chansons de Brassens en bandes dessinées (collectif), Éditions Petit à Petit, 2006
Dieu(x) & Idoles (collectif), Éditions La boîte à bulles, Collection Contre-jour, 2006
La Tâche, texte d’Élise Ducange, Éditions Carabas, collection Les petits chats carrés, 2005

Galerie
Sur la boutique

Retrouvez les livres et goodies de Laurent Houssin sur la boutique en ligne des éditions Rouquemoute en cliquant sur la bannière ci-dessous !

 

Revue de presse
Siné Mensuel, n°90, octobre 2019

Sceneario, 25 septembre 2019

Brèves de comptoir, conversations ubuesques, échanges familiaux parfum France d’en bas, instantanés choc, situations déglinguées… Ce recueil intitulé Les Vraies gens vous propose une collection de gags osés où l’alcool, la cruauté, la bêtise ou les orientations sexuelles sont les ceci qui expliquent les cela !

 

France 3 (Pays de la Loire), 3 septembre 2019

Un humour de qualité avec des blagues sur mesure… C’est écrit sur la quatrième de couverture et c’est effectivement ce que nous proposent Lindingre et Laurent Houssin avec Les Vraies Gens. Mais qui sont ces vraies gens, me direz-vous ? Une armée de frapadingues rencontrés au coin du zinc et à qui Lindingre a souhaité ici rendre hommage dans une succession de gags. C’est caustique à souhait, du Lindingre à l’état pur. De l’humour vrai en somme…

 

Actua BD, 23 juillet 2019

En bref, une bonne dose d’humour acerbe atteint vos bibliothèques à la rentrée prochaine et on remercie les éditions Rouquemoute de permettre à de tels projets d’exister !

 

Untitled Mag, 9 mai 2019

Une bande dessinée sur les enfants, on s’attend bien entendu à de l’amour, de la naïveté et plein de trucs mignons… Et bien non, pas du tout ! Bernstein et Houssin nous proposent plutôt une BD cynique, trash et critique. Une BD où les parents se comportent comme des enfants, où les enfants comprennent mieux le monde que leurs parents, et où les paradoxes ne manquent pas. Le dessin fluide et coloré de Laurent Houssin se marie à merveille avec les textes directs et ironiques de Jorge Bernstein. Chaque page nous réserve une nouvelle petite histoire passionnante et qui saisit les détails croustillants d’un quotidien où les enfants relèvent les défauts de leurs parents et les étale aux yeux d’une société qui ne manque pas de juger : une autorité difficile à assurer face aux autres, qui se transforme rapidement en violence et vulgarité généralisées, des remarques universalistes sur la vie par des enfants qui achèvent de détruire le peu de confiance en eux de leurs parents… C’est finalement autant une bande dessinée sur les adultes que sur les enfants, où les travers de la société et de l’éducation sont étudiés et tournés au ridicule. Il n’y a aucun tabou pour Bernstein et Houssin, difficile de voir qui des enfants ou des parents sont les victimes, ou peut-être est-ce la société…

 

France 3 (Bretagne), JT 19/20, 22 avril 2019

 

Lectures hebdomadaires, 21 mars 2019

Tendre Enfance, c’est une succession de gags en une page et d’histoires courtes qui mettent en scène des enfants (assurément !) et leurs parents dans des situations singées du quotidien. En fait, l’humour nonsense et tordant de Jorge Bernstein, associé au trait pêchu et expressionniste de Laurent Houssin, exacerbe nos pires tendances. Du père de famille beaucoup trop fier de son fils, qui en fait n’est pas son fils, à la mère de famille qui cherche à enseigner les bonnes (mauvaises) manières à son adolescent, tout le monde en prend pour son grade ! Parents et enfants ! On notera tout de même une préférence des auteurs pour les enfants, car ces derniers triomphent très régulièrement…

 

Télénantes, “La Quotidienne”, 7 février 2019

 

Fluide Glacial, n°513, février 2019

 

Sun Radio Nantes, 31 janvier 2019

 

France Bleu Loire Océan, 30 janvier 2019 (10’38)

 

France 3 (Pays de la Loire), 29 janvier 2019

 

Ouest-France, 28 janvier 2019

 

Le Télégramme, le 28 janvier 2019

 

ActuaLitté, 28 janvier 2019

 

Génération BD, 27 janvier 2019

 

Rainfolk’s diaries, 27 janvier 2019

Les auteurs exploreraient-ils un monde de la jeunesse où les garçons et les filles s’amusent gaiement et naïvement sous les yeux attendris de leurs parents, charmés par leurs petites têtes blondes ? Non, pas vraiment. Véritable critique de la société, Tendre enfance est une BD à l’humour noir grinçant où les enfants reproduisent les schémas parentaux tout en se jouant d’eux.

 

France 3 (Pays de la Loire), 26 janvier 2019

Tendre enfance n’a rien d’un agréable récit plein de douceur et d’amour. Il suffit de lire la première page pour comprendre tout de suite vers quoi on va. De l’humour noir, cinglant qui fait mal et laisse des traces sur les murs et dans nos têtes.

 

Charente Libre, 26 janvier 2019

 

Actua BD, 26 janvier 2019

 

Tout en BD, 26 janvier 2019

 

Sceneario, 10 décembre 2018

Personne n’est parfait sauf que les enfants sont l’avenir, notre avenir. Autant dire qu’avec les enfants présents dans le livre, on est mal barré ! Les regards portés par Jorge Bernstein et par Laurent Houssin sur la manière dont la société éduque la progéniture pour conclure par le fameux retour du bâton qui revient quasi-automatiquement en pleine poire, sont injustement vrais et pleins de dérision. Qui n’est pas devenu un enfant sage comme une image, mis à part l’image que nous nous faisons de nous-mêmes. Une image, un film ou quelques flash-back, à peu près nostalgiquement tragi-comique, pour nos parents ou pour ceux qui sont actuellement parents. Alors ne baissons pas les bras, plions-les à 45° en tenant ce nouvel album dans dans nos tendres mimines ! Un livre qui vous fera rire de désespoir en voyant les énormités des parents border-line. Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans tout ce méli-mélo de personnages ingrats ? Non ? Alors tant mieux…

 

Radio Lézart, “Bulles en stock”, 27 novembre 2018 (1”04’25)

 

Onirik, 27 novembre 2018

Amateurs d’histoires d’enfants pas très sages et tendancieuses ? Cette bande dessinée est faite pour vous. Le scénariste, Laurent Houssin, est allé chercher au plus profond de l’humour noir et dérangeant. Il ne fait clairement pas dans la dentelle et nous présente de multiples situations mettant en scène des personnages particulièrement avares en bonnes manières. Il y a parfois une réflexion sociétale mordante cachée derrière l’ironie. Les gags sont bien trouvés et cela alimente notre intérêt pour cette œuvre. Côté graphique, le style particulier de Jorge Bernstein peut être dans un premier temps assez rebutant, mais il se marie avec justesse aux histoires qu’on nous raconte. Les protagonistes sont déformés et pas mis en valeur, mais renforce l’effet comique. Tendre Enfance n’est pas à mettre entre toutes les mains. Ce qu’on peut y lire est parfois (souvent) choquant, et heurte notre bonne moralité. Pourtant, ça a quelque chose d’assez jouissif. Rangez la casquette du politiquement correct et lâchez-vous. Il est certain qu’on ne crachera pas sur un deuxième tome de même niveau !

 

France Bleu Loire Océan, “ça vaut l’détour”, 26 novembre 2018 (2’10)

 

Rainfolk’s diairies, 25 novembre 2018

Véritable critique de la société, Tendre enfance est une BD à l’humour noir grinçant où les enfants reproduisent les schémas parentaux tout en se jouant d’eux.

 

L’avis textuel de Marie M, 21 novembre 2018

Ne vous fiez pas au titre, Tendre enfance, fiez-vous plutôt aux dessins de Laurent Houssin qui en disent long. Jorge Bernstein n’est pas tendre avec les enfants qu’il met en scène. Ce sont des monstres, des psychopathes en devenir, capables des pires perversités pour arriver à leurs fins. Cela donne une idée quelque peu extrême des travers de notre société car les parents ne sont pas épargnés et se prendraient même en boomerang leur éducation désinvolte. Mêmes les clowns sont abominables dans cet album. Les histoires commencent souvent bien gentiment sur le terrain délicat et innocent de l’enfance et du jeu pour brusquement déraper et nous saisir à rebrousse-poil avec une fin qui nous fait penser : Mais c’est horrible ! On rit en grinçant des dents… Décidément, Jorge Bernstein est éclectique et explore différents styles d’humour : décalé, absurde, noir. Ici, c’est noir, dans la lignée des Idées noires de Franquin.

 

Radio Balistiq, “Cazébulles”, 13 novembre 2018

 

Charlie Hebdo, n°1371, le 31 octobre 2018

 

La Voix du Nord, 18 octobre 2018

 

Radio Nova, le 16 octobre 2018

 

Onirik, 16 octobre 2018

 

Radio Campus Lyon, 15 octobre 2018

 

Occitanie tribune, 6 octobre 2018

Les auteurs exploreraient-ils un monde de la jeunesse où les garçons et les filles s’amusent gaiement et naïvement sous les yeux attendris de leur parents, charmés par leurs petites têtes blondes ? Non, pas vraiment. Véritable critique de la société, Tendre enfance est une BD à l’humour noir grinçant où les enfants reproduisent les schémas parentaux tout en se jouant d’eux. Alliant l’humour ciselé de Jorge Bernstein aux dessins souples, dynamiques et trash de Laurent Houssin.

 

Réclame

Laurent Houssin sur Facebook
mattis massa odio accumsan sit risus sem, tristique Aliquam et,