Berth

Bio

berthChristophe Bertin dit Berth est un dessinateur caricaturiste français né en 1967 à Lons-le-Saunier. Il vit à Besançon dans un appartement chauffé. Il publie ses premiers dessins en 1991 dans La Grosse Bertha et L’Idiot International avant de collaborer avec Fluide glacial, L’Écho des Savanes, Zoo, Psikopat, L’Humanité, Spirou, Zélium, Mon Quotidien, Siné Mensuel. En 2015, Benoît Delépine lui remet le prix Charlie Schlingo pour son ouvrage Ça sent mauvais au festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Bibliographie
  • Des hommes tatoués, des scientifiques, etc. (coll. Mamoute), éditions Rouquemoute, 2018
  • Des gros bûcherons, des poissons, etc. (coll. Mamoute), éditions Rouquemoute, 2018
  • Des bonshommes de neige, des sportifs, etc. (coll. Mamoute), éditions Rouquemoute, 2018
  • Profond, éditions Rouquemoute, 2016
  • Ça sent mauvais, Jack is on the road, 2015, Prix Charlie Schlingo 2015
  • La Vie de la Rédaction, Playbac, 2013
  • Les Expulsables, Hoëbeke, 2010, préface de Siné
  • Flic-Flop, Wygo, 2009
  • C’est facile de se moquer, Le Chien Rouge, 2008
Galerie
Sur la boutique

Retrouvez les livres et goodies de Berth sur la boutique en ligne des éditions Rouquemoute en cliquant sur la bannière ci-dessous !

 

Revue de presse

 

En Vadrouille, n°16, juin 2018

 

Fluide Glacial, n°503, avril 2018

 

DBD, n°12, avril 2018

 

Spirou, n°4170, 16 mars 2018

 

L’avis textuel de Marie M, 14 mars 2018

Tout y passe : les gros bûcherons, les petits et grands poissons, les éléphants, les tatoués, les scientifiques, les hommes des cavernes, les Gaulois, les comédiens, les déconnectés d’aujourd’hui, les gangsters, les cow-boys, les rêveurs… Faussement au premier degré, ses dessins invitent à réfléchir sur nos comportements plus absurdes que ce que laissent entendre ses dessins. Encore deux tomes pour une sélection des meilleurs dessins parus dans Spirou.

 

Radio Lézart, “Bulles en stock », 6 mars 2018 (32’10)

 

Spirou, n°4166, 14 février 2018

 

Siné Mensuel, n°72, février 2018

 

L’avis textuel de Marie M, 23 janvier 2018

Encore plus absurde ou poétique, l’humour des gags de Berth frappe dans tous les sens. 

 

Radio Lézart, “Bulles en stock”, 23 janvier 2018 (49’05)

 

TéléNantes, le 22 janvier 2018

 

Spirou, n°4162, 17 janvier 2018

 

Occitanie Tribune, 17 janvier 2018

Depuis plus de vingt ans maintenant, et avec toujours le même plaisir, il produit toutes les semaines un dessin pour Spirou, dessin teinté d’absurde et de non-sens, enrobé d’humour stupide pour que ça passe mieux. Les éditions Rouquemoute proposent à Berth en 2017 de publier un premier florilège de 250 de ces dessins sous la forme de trois livres plus ou moins faussement thématiques, avec comme titre générique Tout est dedans.

 

Ma Commune, 14 janvier 2018

L’actu bisontine littéraire de ce mois de janvier s’annonce légère et souriante avec la sortie de trois premiers ouvrages à paraître dans la collection Mamoute où l’on retrouve les personnages tout en nez et en grands pieds qui ont fait la célébrité de Berth.

 

L’Est républicain, 13 janvier 2018

 

L’Est républicain, 12 janvier 2018

 

France 3 (Bourgogne-Franche-Comté), 4 janvier 2018

C’est le roi du grand écart. Parce qu’il faut être souple, pour faire rire les petits et grands du Journal de Spirou et les amateurs de Siné. Si Christophe Berth avoue ne pas savoir dessiner (ce qui est faux), il ne souhaite pas être considéré comme un journaliste. Le journalisme, c’est l’exactitude. Et le dessinateur de 51 ans se donne le droit de se tromper, de donner son avis, d’être parfois injuste ou limite. Ou les deux. 

 

RTL2 (Nantes), le 11 décembre 2017

 

Actua BD, 23 novembre 2017

 

9ème Art, 22 novembre 2017

 

ActuaLitté, 21 novembre 2017

 

 

Presse Océan, 31 octobre 2017

 

Le Festin, n°100, hiver 2017

 

Actua BD, 9 juin 2017

Dans Profond, son sixième livre, Berth attaque tous les travers de notre vie politique et sociale, n’hésitant pas à nous éclabousser d’hémoglobine et à sortir l’artillerie – le terme est ambivalent.

 

Fluide Glacial, n°492, mai 2017

 

DBD,n°113, mai 2017

 

France 3 Franche-Comté, 19/20, 5 avril 2017

 

France 3 Franche-Comté, 12/13, 5 avril 2017

 

Siné Mensuel, avril 2017

 

En Varouille, n°15, avril 2017

 

Diversions, avril 2017

 

Besançon Votre Ville, avril 2017

 

El Batia Mourt Sou, avril-mai-juin 2017

 

Ouatch TV, “Entrecase”, 23 mars 2017

 

Iconovox, « Fait d’images », 15 mars 2017

Berth poursuit inexorablement sa carrière de dessinateur et publie “Profond” un recueil des ses meilleurs dessins récents. J’ai toujours aimé son humour à nul autre pareil selon la formule consacrée, même lorsque à ses débuts il essayait de faire exister ses gags dans des mises en images inextricables. Depuis cette lointaine époque, il a énormément gagné en lisibilité ce qui lui a permis de publier dans nombre de journaux (La Grosse Bertha, Fluide Glacial, L’Écho des Savanes, L’Humanité, Psikopat, Zoo, Urtikan.net) et d’affirmer son style très original. Aujourd’hui on peut voir ses dessins dans Siné mensuel, Mon Quotidien et même Spirou, en passant par Zélium et Reporterre. Il est un des rares dessinateurs à faire des dessins drôles, y compris sur l’actualité, et à s’en contenter. “Profond” est le sixième livre de Berth.

 

L’Est républicain, 14 mars 2017

 

France Bleu (Besançon), 13 mars 2017

 

Radio Shalom (Besançon), 17 février 2017

 

Charlie Hebdo, n°1282, 16 février 2017

 

France 3 Franche-Comté, 8 janvier 2017

 

Ulule, 8 décembre 2016

 

Siné Mensuel, 7 décembre 2016

 

L’Est républicain, 26 novembre 2016

 

TV5 Monde, 18 novembre 2016

 

L’Est républicain, 16 novembre 2016

 

France Bleu (Belfort-Montbéliard), 14 novembre 2016

 

France Bleu (Besançon), 13 novembre 2016

 

Diversions magazine, 9 novembre 2016

Cet homme ne se contente pas de dessiner des zizis, il dessine avec le sien. Ce qui explique son trait épais. À moins que ce soit avec son crâne de chauve…  Auquel cas nous saurions qu’il vit sur une réputation usurpée depuis plus de vingt ans. Tout cela, bien entendu, n’enlèverait rien à son talent mais on serait quand même vachement surpris d’apprendre qu’il utilise sa tête pour dessiner. Ses employeurs, qui vont de Siné Mensuel à Mon Quotidien en passant par Spirou, se verraient dans l’obligation de reconsidérer son salaire et le monde entier perdrait ses repères en voyant s’effondrer ce en quoi il avait cru. Voyons les choses autrement, de manière plus utilitariste et laissons à l’artiste ses secrets de fabrications. Dans ce monde en perdition, il reste une bouée à laquelle s’accrocher : le futur livre de Berth qui avec sa belle couverture cartonnée vous permettra de flotter même au beau milieu du Déluge. Franchement, la survie à partir de seulement 17 euros,  qui est en mesure de proposer mieux?

 

Livre Hebdo, 4 novembre 2016

 

Artsixmic, 2 novembre 2016

 

Wit FM, 1er novembre 2016 (n°1&2)

 

Aquitaine online, 31 octobre 2016

 

ActuaLitté, 29 octobre 2016

 

Réclame

Derniers articles sur Berth
Berth sur Facebook
Berth sur Twitter
adipiscing ultricies suscipit quis sem, eleifend