ISBN : 9791096708628

Prix public : 20€

Sortie en librairies : 3 juin 2022

Diffuseur / Distributeur : BLDD Images

Une étrange malédiction a frappé les terres tonitruantes de Clisson. Le Hellfest, lieu de pèlerinage des métalleux, s’est transformé en terrain de mini-golf géant. Pour Mike, Barbara et Loud, l’autoproclamée Horde des Enfers, le metal doit revenir abreuver les vignes de Muscadet. D’autant plus que ces derniers n’y sont pas pour rien dans la disparition d’une icône du festival… Publiée par Rouquemoute, Hellfest Metal Vortex est une BD délirante de Jorge Bernstein, Fabrice Hodecent et Pixel Vengeur qui vous emmène au cœur du plus grand festival de musiques extrêmes de France. Cet album inaugure la collection Hellmoute, en partenariat avec Hellfest Productions : “C’est la première BD faite sur le Hellfest, avec le Hellfest. Nos équipes ont travaillé en étroite collaboration et Rouquemoute a su s’entourer. Cet album fait honneur à la culture metal”, précise Ben Barbaud, fondateur du Hellfest. Dans sa préface, Philippe Lageat, rédacteur en chef du magazine Rock Hard, abonde : “Cet album frais et fruité se déguste comme un titre de Napalm Death ou un bon Muscadet. À chaque nouvelle rasade, on découvre des détails qui nous avaient échappé. Ces 84 planches jubilatoires en sont truffées.”

Extrait

Détails du livre

Nombre de pages : 96
Format : 19,4 x 28,6cm
Couverture : cartonnée
Poids : 700 g

Imprimeur : Pollina
Pays d'impression : France (Vendée)
Distance imprimeur / maison d'édition : 100 kms
Tirage : 29950 exemplaires

Fabrication

Dos : Carré
Impression couverture : Quadrichromie
Papier couverture : Couché brillant 135g
Pelliculage : Brillant
Impression pages internes : Quadrichromie
Papier pages internes : Offset 140g

Téléchargement

Revue de presse

 

« C’est la première BD faite sur le Hellfest, avec le Hellfest. Nos équipes ont travaillé en étroite collaboration et Rouquemoute a su s’entourer. Cet album fait honneur à la culture metal. »
Ben Barbaud, fondateur du Hellfest

« Cet album frais et fruité se déguste comme un titre de Napalm Death ou un bon Muscadet. À chaque nouvelle rasade, on découvre des détails qui nous avaient échappé. Ces 84 planches jubilatoires en sont truffées. »
Philippe Lageat, rédacteur en chef de Rock Hard

« Aussi fou qu’un circle pit ! »
France 3 Pays de la Loire

« Complètement dingo, délirant ! »
France Bleu Loire Océan

« Le récit est hilarant. Pur esprit Hellfest. Un bijou qui confirme qu’embrasser l’obscurité est la meilleure façon de diffuser la lumière. »
Brain Magazine

« L’idée la plus originale c’est la volonté des créateurs de la BD que le Hellfest ne soit pas juste un lieu ou un décor, mais bien le véritable héros de l’histoire. »
Metalliquoi