“Qui sait si Rifo ne vient pas du futur ?”

“Qui sait si Rifo ne vient pas du futur ?”

Parmi ceux qui ont eu accès à la maquette du volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman avant impression : Erwan N., qui a découvert Hiroshiman dès les années 1990 avec les premières planches publiées “dans le Psikopat, “rangé à côté de Carali et Edika”. Entretien avec un lecteur fan de Rifo, qui a découvert en avant-première le volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman actuellement en prévente sur Ulule.

hiroshiman-vol1_rifo_couv_promo

Pouvez-vous nous raconter comment vous avez découvert Hiroshiman ?

C’est simple, il était rangé à côté de Carali et Edika, dans le Psikopat. Le mag de mes années lycée ! Et il est vite devenu mon super-héros préféré. Le premier t-shirt que j’ai porté avec fierté venait d’ailleurs de la boutique du Psiko et je suis bien content d’en retrouver le dessin : c’est celui de la page 2 [publié ci-dessous] du volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman !

Comment décririez-vous Hiroshiman en trois mots ?

Choupinet, différent, godichon.

À qui offririez-vous ce volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman par amitié, et par inimitié ?

Je ne sais pas si Denis Baupin connaît Hiroshiman, mais puisqu’il a très clairement certains traits de caractère en commun avec lui, je lui en emballerai volontiers un exemplaire. Par contre, je ne suis pas sûr qu’Emmanuelle Cosse ne l’apprécie plus que ça. Mais je peux me tromper.

Hiroshiman n’en fait-il pas un peu trop pour sauver le monde ?

Hormis quelles faveurs sensuelles bien innocentes, Hiroshiman ne demande rien à personne. Par contre, il est toujours prêt à rendre service. Bien sûr, on peut lui reprocher quelques maladresses. Mais il est le premier à déplorer ces incidents malencontreux. Nous serions donc bien mal avisés de lui reprocher quoi que ce soit.

 

Qui sait si Rifo ne vient pas du futur ? Qu’en fait, il n’a aucune imagination et qu’il nous livre des scénettes de vie, comme ça, brutes de décoffrage ? Qu’Hiroshiman n’est rien d’autre qu’un guide du futur justement commandé par les actionnaires d’Areva pour mieux nous préparer aux années qui arrivent ?

 

À votre avis, d’où vient le culte que certains vouent à Hiroshiman ?

Il est beau, il est fier. Un peu loser, vaguement winner : un peu comme nous, quoi. Et puis, jusqu’à cette intégrale, il était super dur à trouver !

Pensez-vous qu’il soit utile pour l’humanité de rééditer tout Hiroshiman ?

Foutredieu, oui ! Le peuple a le droit de savoir !

Parmi ce volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman, quelle est votre histoire favorite ?

Baudelaire n’a jamais été aussi bien servi que dans cette adaptation de son poème “À une passante”. Quel malheur que l’inventeur du Spleen soit parti trop tôt. S’il avait connu Rifo, il l’aurait demandé en mariage. Et quelle union ça aurait été !

 

 Dessin extrait du volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman ⇊

editions-rouquemoute_hiroshiman-vol1_rifo_extraits_p2

 

Jadis en noir et blanc, que pensez-vous de la colorisation des planches de ce volume 1, qu’a effectuée Rifo ?

Que du bien : comme ça, mes anciens albums sont encore plus collectors !

Né à la fin du siècle dernier, Hiroshiman a-t-il pris un coup de vieux ?

Bien sûr que non. On sait très bien que plus le temps file et meilleur le nucléaire se porte. Dans la première planche de l’album, il est évident qu’Hiroshiman est déguisé pour amuser ses petits-enfants.

À quelqu’un qui ne connaît pas encore Hiroshiman, que lui diriez-vous pour le convaincre d’acheter ce volume 1 ?

Effectivement, ne pas connaître Hiroshiman est une tare. Une sévère même. Mais que voulez-vous, la quête de la beauté, tant esthétique que narrative, n’est pas (encore) portée par tous. Dieu les pardonne. Alors oui, publier l’intégrale est un acte d’une grande piété. Car avec cet album, c’est un pardon universaliste qui s’ouvre à nos congénères.

Comment qualifieriez-vous le trait et l’humour de Rifo ?

Le trait de Rifo est d’une attendrissante finesse. Il laisse percevoir la tendre émotion poindre derrière les bandelettes du super-héros. Et je suis absolument émerveillé devant le réalisme de ses insectes géants. Les puces, morpions ou mouches sont d’un naturalisme tout à fait exquis. Et puis il aime les femmes bien faites, ce qui ne gâche rien. Son humour est à la hauteur de son coup de plume.

 

Planche extraite du volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman ⇊

hiroshiman_n1_190x265_p84_700px

 

Si Hiroshiman voyait un psy, comment Hiroshiman analyserait-il son psy ?

Hiroshiman possède-t-il un subconscient ? Je ne suis pas sûr mais disons que oui, pour répondre à la question. Je crois qu’il serait très à l’écoute de son psy, mais celui-ci devrait faire très attention à ne pas trop lui chatouiller les émotions. Un accident est vite arrivé…

Peut-on aimer Hiroshiman et souhaiter la fermeture de la centrale de Fessenheim ?

Si on aime Hiroshiman, on ne peut que souhaiter la fermeture de Fessenheim. Ce fleuron de la technologie française pourrait alors devenir une exquise garçonnière pour notre bel irradié.

Peut-on aimer Hiroshiman et avoir des actions chez Areva ?

Qui sait si Rifo ne vient pas du futur ? Qu’en fait, il n’a aucune imagination et qu’il nous livre des scénettes de vie, comme ça, brutes de décoffrage ? Qu’Hiroshiman n’est rien d’autre qu’un guide du futur justement commandé par les actionnaires d’Areva pour mieux nous préparer aux années qui arrivent ?

S’il fallait inventer un prix pour récompenser le volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman, lequel serait-il ?

La canonisation immédiate de l’auteur et de l’éditeur.

 

L’intégrale d’Hiroshiman, volume 1 (Rifo)
  • 116 p. couleur, 19 x 26,5 cm, couverture semi-rigide phosphorescente + rabats internes de 10 cm
  • prix de vente public : 18 €
  • Préventes sur ulule.com/hiroshiman-vol1 jusqu’au 12 décembre 2016 à 18h
  • En librairies à partir de mars 2017


ipsum eget id, et, felis dictum Aenean Sed diam