“Achetez-le ou on va tous crever !!!”

“Achetez-le ou on va tous crever !!!”

Nous avons proposé à Flavien Moreau (Siné Hebdo, Kamikaze, AAARG, Zélium…), lauréat de la première “Bourse du jeune talent du dessin de presse” en 2010, de jeter un œil à la maquette du volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman actuellement en prévente sur Ulule. Flavien a découvert Hiroshiman “dans les pages d’un des Psiko de [s]on frère, précise-t-il, alors qu’il en était encore “au Club Dorothée”. Son histoire préférée parmi les pages de ce volume 1 ? Hiroshiman contre Cthuphu, une des nombreuses parodies de l’univers de H.P. Lovecraft que l’on peut trouver dans l’album, pour [s]on plus grand plaisir.” Entretien avec un dessinateur qui apprécie “le graphisme très maîtrisé et détaillé [de Rifo], empruntant à la BD et au cinéma américain de culture B et Z, au service d’un humour subtilement trash et délicieusement licencieux”.

hiroshiman-vol1_rifo_couv_promo

Pouvez-vous nous raconter comment vous avez découvert Hiroshiman ?

C’était il y a fort longtemps, lors d’un bel après-midi ensoleillé. Plutôt que d’assister au cours de physique, je me prélassais avec quelques amis dans un coin boisé du complexe sportif situé derrière notre lycée. L’un d’entre eux a sorti de sa poche un petit sachet qui contenait une drôle de pâte collante qui sentait bon. C’est ainsi que tout à commencé… Ah, pardon, Hiroshiman ?… Cela remonte à bien plus loin, dans les pages d’un des Psiko de mon frère [NDLR : les premières planches d’Hiroshiman ont été publiées en 1993 dans Psikopat, mensuel de bandes dessinées], alors que j’en étais encore au Club Dorothée.

Comment décririez-vous Hiroshiman en trois mots ?

Déglingué, dangereux, (donc) drôlissime.

À qui offririez-vous ce volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman par amitié, et par inimitié ?

Je l’offrirais dans les deux cas à Jacques Cheminade. Quelle meilleure lecture pour effectuer le long voyage vers la planète rouge ? Et qui sait, L’intégrale d’Hiroshiman, texte sacré des futures sociétés martiennes, ça aurait de la gueule !

 

 Hiroshiman, par Flavien Moreau ⇊

flavien_hiroshiman

 

Hiroshiman n’en fait-il pas un peu trop pour sauver le monde ?

Ségolène Royal en fait-elle trop pour sauver le monde ? Je ne le crois pas. Hiroshiman, lui au moins, il essaie. Pour le même résultat, je préférerais l’avoir au ministère de l’Écologie.

À votre avis, d’où vient le culte que certains vouent à Hiroshiman ?

De tous temps, les Hommes se sont plu à idolâtrer des types loufoques et décatis. Jésus, Gandhi, Alain Juppé… Mais c’est le caractère rétro-punk d’Hiroshiman qui le hisse au top ! Ses aventures délirantes, entre science-fiction et comédie horrifique, ne pouvaient que rassembler la crème des fidèles.

Pensez-vous qu’il soit utile pour l’humanité de rééditer tout Hiroshiman ?

C’est parfaitement inutile à l’humanité, donc nécessaire. C’est ce qui fait la beauté de la chose !

 

« La colorisation des planches de ce volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman vient en enrichir la lecture et offre un nouveau regard sur l’identité graphique de Rifo, déjà très affirmée et superbement aboutie en noir et blanc. »

 

Parmi ce volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman, quelle est votre histoire favorite ?

Hiroshiman contre Cthuphu, une des nombreuses parodies de l’univers de H.P. Lovecraft que l’on peut trouver dans l’album, pour mon plus grand plaisir.

Jadis en noir et blanc, que pensez-vous de la colorisation des planches de ce volume 1 effectuée par Rifo ?

Elle vient en enrichir la lecture et offre un nouveau regard sur l’identité graphique de Rifo, déjà très affirmée et superbement aboutie en noir et blanc. Mais attention, si la couleur est toujours lavable en machine, il ne faut pas se tromper de programme au risque d’entraîner la fusion du réacteur.

 

 Planche extraite du volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman ⇊

hiroshiman_n1_190x265_p82_700px

 

Né à la fin du siècle dernier, Hiroshiman a-t-il pris un coup de vieux ?

La forte concentration en césium 137 dans les cellules d’Hiroshiman l’immunise contre tout vieillissement. Le secret de l’immortalité ? Demandez aux habitants de Pripiat, gentille petite bourgade située à 3km de Tchernobyl : le nucléaire, ça conserve !

À quelqu’un qui ne connaît pas encore Hiroshiman, que lui diriez-vous pour le convaincre d’acheter ce volume 1 ?

« Achetez-le ou on va tous crever !!! »

Comment qualifieriez-vous le trait et l’humour de Rifo ?

Un graphisme très maîtrisé et détaillé, empruntant à la BD et au cinéma américain de culture B et Z, au service d’un humour subtilement trash et délicieusement licencieux.

 

Réclame ⇊

editions-rouquemoute_promo_rifo_pere-noel

 

Si Hiroshiman voyait un psy, comment Hiroshiman analyserait-il son psy ?

Au niveau atomique : oxygène, carbone, hydrogène, azote, calcium, phosphore… Mais pas d’empoisonnement aux radiations ! Ça cache quelque chose… Prescription : une Thalasso à Fukushima et une pastille d’uranium par jour.

Peut-on aimer Hiroshiman et souhaiter la fermeture de la centrale de Fessenheim ?

C’est même conseillé, à moins de ne pas avoir de cerveau relié à la colonne vertébrale ou d’être socialiste.

Peut-on aimer Hiroshiman et avoir des actions chez Areva ?

C’est tout à fait impossible. Si mes infos sont bonnes, Areva est détenu à 90 % par les Hommes-Lézards Atomiques qui vivent sous la croûte terrestre. Or chacun sait qu’il y fait trop sombre pour lire Hiroshiman.

S’il fallait inventer un prix pour récompenser le volume 1 de L’intégrale d’Hiroshiman, lequel serait-il ?

Le Prix Apisme de la BD la plus bandante.

 

L’intégrale d’Hiroshiman, volume 1 (Rifo)
  • 116 p. couleur, 19 x 26,5 cm, couverture semi-rigide phosphorescente + rabats internes de 10 cm
  • prix de vente public : 18 €
  • Préventes sur ulule.com/hiroshiman-vol1 jusqu’au 12 décembre 2016 à 18h
  • En librairies à partir de mars 2017


vel, quis Aenean risus. id risus ultricies felis facilisis lectus velit, Praesent